Festival

En 1996, vers minuit sur la place du Palais des Papes durant le festival d'Avignon nous prennions un verre avec les responsables culturels de la ville de Saint-Benoit. Nous nous sommes rencontrés par le plus pur des hasards. Une rencontre bénie par les papes ... Cela s'est joué à quelques secondes ... Nous avons terminé la conversation par "Montons un festival de cinéma". Quelques mois plus tard naissait le Festival du Court-Métrage de Saint-Benoît. Une belle aventure qui nous a permis de recevoir Nathalie Baye, François Morel, Emmanuelle Béart, Pascal Légitimus, Richard Bohringer, Ticky Holgado, Vincent Elbaz, Chiara Mastroianni, Yolande Moreau et de nombreux cinéastes.  En 11 ans ... des milliers de films, des soirées mémorables, des dizaines de milliers de spectateurs, ...
Ensuite, il y a eu Le Festival du film policier de Sainte-Marie avec des projections à la Médiathèque et de nombreux ateliers pour le public scolaire.
L'aventure s'est poursuivie à Saint-Leu avec le Réunion Film Festival. Un festival de long-métrage qui a duré un an. Il n'y avait pas de climatisation dans la salle on distribuait des éventails et les sièges étaient en bois. Ceux qui étaient là n'oublieront jamais la séance de "Requiem for a dream" ...
Et ensuite ce fut le Festival du film de Saint-Denis à Canter, Grand Marché et Chateau Morange. Nous transformions le château en fonction de la thématique du festival, Méditerranée, Brésil, ... Tant de films, de soirées, de musiques, de danses, de discussions assis par terre avec les cinéastes dont Cristian Mungiu inconnu quand il venu et qui depuis à obtenu une palme d'Or et un Prix de la mise en scène au Festival de Cannes. Sans oublier ce méchoui pour 400 personnes !!!
Après il y a eu pendant deux ans EKWA à St-Denis, Ste-Marie et Port-Louis. Une cinquantaine d'invités, des conférences, des partenariats avec le Festival de Cannes, la CST, TV5 Monde, ... Un village du cinéma. ...
Et puis une traversée du désert ... Où j'ai tant appris ...
Depuis 2016, je reviens à mon premier amour : Le court. Le festival du film court de St-Pierre et Cilaos. Un festival capital dans ma vie avec de belles rencontres tant sur le point professionnel que personnel ... Pour terminer une pensée pour tous les gens qui ont oeuvré à mes côtés et m'ont fais confiance pour offrir au public ces beaux moments. Les institutions, les partenaires privés et les bénévoles.

Armand Dauphin
Merci à tous ceux qui m'ont aidés     

  • Inscrivez-vous à la newsletter
  • Contact : 0692 68 77 09
  • 192 865 visiteurs