MY NAME IS HALLAM FOE

Titre original : Hallam Foe
Réalisateur : David Mackenzie
Casting :
Divers : Grande Bretagne - 2008 - 1h35 - VOSTF
Prix : Sélection Festival de Berlin
Hallam Foe, 17 ans, vit en pleine campagne écossaise avec son père et sa belle-mère. Leurs relations sont assez difficiles.
Perturbé par la disparition de sa mère, cet adolescent n'a qu'une passion:
la vie des autres. Il a même développé une étrange manie: espionner les individus qui l'entourent.
A la suite d'une violente dispute avec son père, Hallam décide de quitter le nid familial pour Edimbourg. Du haut des toits de la capitale, il se met alors à découvrir la ville et ses habitants et plus particulièrement la troublante Kate dont le visage lui paraît très vite familier...
C'est après avoir lu le roman de son ami Peter Jinks que David MacKenzie a eu envie de le transposer au cinéma : " Quand j'ai fini le livre, j'étais très impressionné par la façon dont on rentre dans l'esprit de cet adolescent. C'était un peu comme de lire une version destroy de "L'attrape-coeur", et c'était très révélateur des maux de ce 21ème siècle, où les ados doivent se conformer à une imagerie perverse dictée par la gloire et la célébrité. "

L'histoire de My Name is Hallam Foe se divise en deux parties distinctes, qui ont poussé David MacKenzie a adopter un style visuel propre à chaque moitié du récit : " Il fallait rompre avec la première partie qui se passe en campagne lors de l'arrivée d'Hallam en ville. On s'est donc concentré sur la vieille ville. À mon sens, Edimbourg a beaucoup de charme et une apparence gothique. Dans le film, il y a une évidente texture visuelle entre les couleurs de la campagne et celles de la ville. Les mouvements de caméra sont plus fluides et élégants dans la première partie du film, ils se font plus brusques par la suite? grâce à l'utilisation de la caméra à l'épaule ? pour tenter de capturer l'énergie urbaine. "

"Le parti pris qu'en tire David MacKenzie s'appuie sur la présence incroyable de son acteur principal, Jamie Bell (...) Grâce à la subtilité de son jeu et à un scénario qui slalome habilement entre les clichés et réussit à surprendre de bout en bout..." TéléCinéObs

"Un exercice hitchcockien très réussi déguisé en teen-movie vicieux, où "Sueurs froides" rencontre "Billy Elliot"." Les Inrockuptibles

"Couronné du Hitchcock d'Or au festival de Dinard, un étrange récit qui tient du thriller, du drame psychanalytique et du récit d'initation. Avec des interprètes inspirés." Ouest France

"Un film très curieux et séduisant entre références Hitchcockiennes et complexes Oedipiens qui se distingue par l'originalité de la mise en scène, la justesse de son scénario, la richesse de la bande-son et l'excellence de son interprétation." aVoir-aLire.com

  • Inscrivez-vous à la newsletter
  • Contact : 0692 68 77 09
  • 233 481 visiteurs