TAKESHI'S

Réalisateur : Takeshi Kitano
Casting :
Divers : Japon - 2005 - 1H48 -
Beat Takeshi vit la vie surchargée, et souvent irréelle, d’une célébrité du show biz. Son sosie, un caissier timide, est encore un acteur inconnu qui attend impatiemment son heure de gloire. Apres avoir croisé les chemins de Beat, et après plusieurs séries d’auditions frustrantes, le sosie semble tomber mystérieusement dans un état imaginaire, qui mêle des aspects de la vie réelle de Beat et sa violente personnalité à l’écran…
Takeshi parle de Takeshi’s


Pendant des années, j’ai travaillé sur le projet d’un film que j’avais appelé Fractal. C’est l’histoire d’un homme ordinaire et des évènements qui se passent autour de lui, mais, à un certain moment, l’histoire prend une tournure « bizarre ». Il entre dans le monde imaginaire de sa conscience, où il se voit entrer dans un autre monde imaginaire, où il se voit encore entrer dans un autre monde et ainsi de suite. Cela faisait 10 ans que j’avais cette idée en tête. Pendant tout ce temps, je n’ai cessé d’insister auprès de mes producteurs pour qu’ils me donnent le feu vert.
Quand je leur ai finalement dit que je jouerais moi-même le rôle principal, que j’avais simplifié l’histoire et choisi le titre Takeshi’s, ils ont immédiatement répondu : « C’est génial, on le fait ! »
J’ai recomposé l’histoire dans les moindres détails avant de commencer à tourner, mais ma fameuse manie de la spontanéité a refait surface de temps à autre pendant le tournage. Une fois ce projet enfin terminé, je n’avais pas forcément le sentiment d’avoir accompli ce dont j’avais rêvé depuis si longtemps. Au contraire j’étais surpris par cet étrange univers que j’avais créé à l’écran, et par le fait que le film était bien plus bizarre que je l’avais imaginé, même si c’était moi qui l’avais fait !
Pour ceux qui sont sur le point de voir ce film, j’aimerais que vous cessiez toute activité cérébrale et que vous ressentiez et viviez le film. Une fois cela fait, j’apprécierais que vous preniez le temps de le revoir avant de commencer à l’analyser.
Le Monde
" Takeshi's est une nouvelle déclaration d'amour au spectacle, un énième acte de foi dans l'innocence des marginaux, associaux, adultes fatigués ayant gardé leur âme d'enfant."


Crossroads
" Ce qui est certain, c’est que Takeshi’s est une réflexion complète se suffisant à elle-même."


Télérama
" Un mille-feuille très libre sinon décousu, où l’invention côtoie la paresse. Kitano livre mine de rien pas mal d’indices sur les handicaps de la célébrité et le sentiment d’imposture."


TéléCinéObs
" Un essai burlesque et débridé, mais qui au final déroute plus qu’il ne fascine."


Score
" Le réalisateur japonnais le plus important de sa génération livre un condensé ludique et fantaisiste de son cinéma."
  • Inscrivez-vous à la newsletter
  • Contact : 0692 68 77 09
  • 233 485 visiteurs