TRANSAMERICA

Réalisateur : Duncan Tucker
Casting :
Divers : Etats-Unis - 2004 - 1h43min -
Prix : Prix du Meilleur scénario lors du Festival du Film Américain de Deauville 2005 - Prix de la Meilleure actrice au Festival new-yorkais de Tribeca
Synopsis
Bree, devenu transsexuel, travaille jour et nuit afin d'avoir assez d'argent pour payer une intervention chirurgicale qui fera définitivement de lui une femme. Un jour, elle reçoit un appel téléphonique d'un adolescent en fuite qui recherche son père. Elle comprend avec effarement qu'il est le résultat d'une liaison hétérosexuelle sans lendemain qui a eu lieu alors qu'elle était encore un homme...
Production
Primé à Deauville et New York
Transamerica a reçu le Prix du Meilleur scénario lors du Festival du Film Américain de Deauville 2005. Le long-métrage a également permis à Felicity Huffman, la même année, de remporter le Prix de la Meilleure actrice au Festival new-yorkais de Tribeca.

Felicity Huffman, star du petit écran
Felicity Huffman, qui incarne le transsexuel de Transamerica, est connue pour être l'une des héroïnes de la très populaire série télévisée Desperate Housewives depuis 2004. Actrice reconnue sur les planches et sur petit écran, elle compte également à son actif quelques prestations fortes au cinéma, comme dans Magnolia ou La Prisonnière espagnole. Avec Transamerica, elle décroche pour la première fois le rôle principal dans un long métrage.

Nommée aux Oscar
Felicity Huffman a été nommée aux Oscar pour son rôle dans Transamerica dans la catégorie Meilleure actrice.

Les frères Weinstein s'émancipent
Transamerica est le premier film non issu du studio Miramax à être distribué par les frères Bob et Harvey Weinstein.

Une rencontre décisive
C'est après s'être lié d'amitié avec une femme qui s'apprêtait à changer de sexe que Duncan Tucker a eu l'idée de faire un film sur la transsexualité. Lorsqu'il a rencontré son amie pour la première fois, il ne s'était même pas rendu compte que ce n'était pas une femme de naissance, elle lui a confié les difficultés qu'elle avait connues, comme le rejet de sa famille et de ses amis. C'est avec cette rencontre que le projet de Transamerica est né. Pendant l'écriture du scénario, il a rencontré plusieurs autres personnes qui avaient ou qui allaient subir la même opération.

Un film sur les liens familiaux
Transamerica n'est pas uniquement un film sur la transsexualité. Duncan Tucker a surtout voulu raconter une histoire parlant des liens familiaux : "Transamerica est subversif dans la mesure où le protagoniste est une femme transsexuelle, alors même qu'il ne s'agit pas d'un film sur la transsexualité. En réalité, il s'agit d'une histoire classique d'un parent, d'un enfant et de leurs liens familiaux."

Un homme ou une femme ?
Les auteurs de Transamerica ont dans un premier temps pensé à un homme pour interpréter le personnage de Bree. Mais il aurait été plus difficile et plus coûteux de faire passer un homme pour une femme transsexuelle sans un maquillage très sophistiqué ou un appareillage prosthétique alors ils ont choisi une comédienne.

Un rôle de composition
Felicity Huffman a eu des appréhensions au sujet du rôle de Bree qui lui a semblé difficile : " Je n'ai pas eu le sentiment d'être en danger, mais j'avoue que j'ai eu peur. Je n'ai pas cru que j'y arriverais. Je ne connaissais rien à la transsexualité. Comment une femme doit-elle aborder le rôle d'un homme s'apprêtant à devenir une femme ? Suis-je d'abord devenu un homme et me suis-je alors demandé comment, en tant qu'homme je pourrais laisser libre cours à ma féminité ?" Le réalisateur quant à lui a salué la prestation de Felicity Huffman qui s'est montrée "téméraire en jouant Bree parce qu'il y a toujours un risque à être perçu sur un jour différent ou à être catalogué dans un emploi quand on joue un rôle comme celui-ci."

Trouver sa voix
Felicity Huffman a dû adopter une voix plus grave que la sienne pour le personnage de Bree. Elle s'est entretenue avec Andrea James qui apprend aux transsexuelles à adopter une voix féminine. Par contre, elle n'avait jamais du faire en sorte qu'une femme prenne la voix d'un homme qui cherche à avoir la voix d'une femme. Felicity Huffman est tellement entrée dans la peau de son personnage que lorsqu'elle téléphonait à son agent ou à son mari, il ne la reconnaissait pas.

Transformations physiques
Felicity Huffman a dû subir des transformations radicales. Lynn Campbell, la maquilleuse qui a aussi travaillé sur Sex and the City lui a appliqué un maquillage qui accentuait ses traits du visage pour l'amaigrir et faire ressortir ses pommettes. Côté coiffure, Jason Hayes, célèbre perruquier de Broadway a confectionné des perruques non synthétiques. Le chef costumier, Danny Glicker s'est focalisé sur le fait que Bree cherchait par tous les moyens à cacher sa masculinité. Elle porte donc des foulards, des vestes et des robes longues pour dissimuler son apparence.

Un jeune acteur déterminé
Pour le personnage de Toby le fils de Bree, un adolescent toxicomane qui se prostitue dans les rues de New York, c'est Kevin Zegers vu entre autres dans Air Bud qui a été choisi. Le réalisateur désirait un comédien qui ait l'âge du personnage c'est-à-dire une vingtaine d'années. En voyant les photos de Kevin, il l'a trouvé trop joli garçon et a pensé qu'il n'aurait pas la matière suffisante pour jouer ce rôle difficile. Mais Kevin Zegers et son agent ont présenté une cassette où le jeune comédien avait enregistré une de ses prestations qui a finalement convaincu Duncan Tucker.

Dans l'Amérique conservatrice
Certaines scènes de Transamerica ont été tournées en pleine Amérique rurale et ultra-religieuse. Etant donné que c'est une production à petit budget, l'équipe du film comptait sur l'hospitalité des églises et des associations pour leur louer des locaux à tarifs peu élevés, mais les producteurs craignaient que la thématique du film leur attire des ennuis. Sebastian Dungan a donc demandé à l'équipe de répondre aux éventuelles questions qu'on leur poserait en disant qu'il s'agissait d'un film autour d'un voyage d'une femme et de son fils à travers le pays.
Rolling Stone
"Aucun écueil ne viendra freiner le charme et l'humour de ce voyage est-ouest qui observe l'air de rien la mixité culturelle de tout un pays."

Le Parisien
"Armé d'un tact et d'un humour délicieux, Transamerica atteint cet état de grace dans lequel se cumulent tous les plaisirs : divertissement, émotion et réflexion."

Libération
"Premier long métrage de Duncan Tucker, "Transamerica" est un éloge comique et poignant de la différence."

Télérama
"Un drôle de road-movie, porté par la performance de Felicity Huffman, géniale en transsexuelle."

Les Inrockuptibles
"Transamerica est surtout admirable par sa façon de faire passer un sujet hard dans un gant de velours."

MCinéma.com
"Transamerica est une oeuvre juste, étonnante de maturité pour un premier film, dont le seul défaut est peut-être une sobriété si assumée qu'elle étouffe parfois l'émotion."
  • Inscrivez-vous à la newsletter
  • Contact : 0692 68 77 09
  • 233 481 visiteurs